Première montre-bracelet

Première montre-bracelet

Réalisation de la première montre-bracelet, commandée par la reine de Naples. Elle sera terminée en 1812.

Durant son règne sur Naples, Caroline Murat, jeune sœur de Napoléon Bonaparte, soutient largement les arts et fera l’acquisition de plus de 30 montres et pendules Breguet. En 1810, l’horloger établi Quai de l’Horloge à Paris commence une création inédite pour la Reine de Naples : une montre conçue pour se porter au poignet. Il s’agit de la première montre-bracelet connue au monde. De sa livraison en 1812 à ses réparations en 1849 puis 1855, les archives Breguet retracent l’histoire ainsi que les caractéristiques de cette montre aujourd’hui disparue. D’une grande finesse, cette création de forme oblongue au cadran d’argent guilloché comprenait plusieurs complications : une répétition, une phase de Lune, mais aussi un thermomètre. Enfin, un bracelet en cheveux garni de fils d’or permettait de la porter autour du poignet.