<

Chronomètre de Marine

Chronomètre de Marine

En 1815, le roi de France Louis XVIII reconnaît les qualités exceptionnelles des chronomètres de marine d’Abraham-Louis Breguet qui se voit nommé Horloger de la Marine royale.

1815 HORLOGER DE LA MARINE

Dans un document rédigé en 1796, Abraham-Louis Breguet affirme avoir déjà réalisé quelques chronomètres de marine qui l’ont fait connaître en Espagne. Sans doute s’agit-il d’une production remontant aux années 1780. Ensuite, il faut attendre sa nomination d’horloger de la Marine royale, en 1815, pour voir apparaître une véritable production régulière. Mais, selon son habitude, Breguet réalise des chronomètres dotés d’échappements variés et sans cesse perfectionnés, par exemple son chronomètre à deux barillets, dessiné vers 1815, dont l’échappement complet est monté sur une petite platine interchangeable.
La fourniture de chronomètres à la marine militaire et à la marine marchande sera poursuivie pendant plusieurs décennies par le fils, puis par le petit-fils d’Abraham-Louis Breguet.

Au XXe siècle, la maison continue à livrer à la Marine nationale divers instruments de précision (montres-torpilleurs, sidéromètres) jusque dans les années soixante, sans parler de montres de poche à cadran 24 heures et de chronographes Type XX que les services officiels de la Marine commandent pour les pilotes de l’Aéronautique navale. C’est en hommage à cette longue tradition que Breguet lance, en 1990, sa première ligne « Marine », composée de montres sportives, étanches à 50 mètres et particulièrement robustes. En 2005, une nouvelle génération de montres « Marine » est lancée.

BREGUET LA MARINE

Breguet La Marine 5517

En 2017, Breguet a souhaité proposer un nouveau visage à sa ligne Marine à travers un style esthétique revu qui mêle modernité et dynamisme : une attache bracelet inédite, des cannelures retravaillées, ainsi qu’une couronne entourée d’un décor en forme de vagues et ornée d’un « B » élargi. Symbole de cette nouvelle génération, la Marine 5517 affiche la date à 3h, logée sur un tour d’heures en chiffres romains. Ces derniers sont recouverts de matière luminescente tout comme les repères des minutes et les aiguilles Breguet à « pomme ». L’univers marin est rappelé à travers l’aiguille des secondes décorée d’un « B » en signaux maritimes réinterprété.
La Maison décline cette création en plusieurs versions et propose ainsi la Marine 5517 en or blanc, en or rose et en titane. Ce dernier matériau a été choisi pour ses remarquables propriétés ainsi que pour sa résistance à l’air salin et à la corrosion. Il s’agit également d’une matière légère et particulièrement robuste. 

MARINE ALARME MUSICALE 5547

Fonction aux multiples usages, l’alarme s’adapte à de nombreux besoins du quotidien : réveil, rappel d’un rendez-vous ou d’un événement. Si la sonnerie est enclenchée, une cloche de marine s’affiche dans une ouverture située à 12h, un subtil clin d’œil à l’univers de la collection. L’alarme et le fuseau horaire sont indiqués dans deux cadrans distincts localisés à 3h et 9h. La réserve de marche de la sonnerie est visible en toute discrétion entre 9h et 12h. Lorsque la pièce est complètement armée, la flèche pointe vers l’indication entièrement colorée en rouge, à 9h. La Marine Alarme Musicale 5547 est complétée par l’affichage de la date, à 6h. Des aiguilles et des repères luminescents offrent à son porteur une lecture de l’heure aisée, de jour comme de nuit.

 
Breguet La Marine Alarme Musicale 5547

LA MARINE DAME DE BREGUET

Breguet La Marine Dame 9518

La nouvelle Marine Dame de Breguet célèbre l’univers marin par de nombreux détails. 
Selon les versions, le cadran de la Marine se pare d’une laque bleu océan aux reflets clairs ou de nacre polie ou guillochée. Les artisans guillocheurs de la Maison Breguet ont créé un dessin inédit né du spectacle de la mer caressant le rivage. Baptisé « marea », ce motif se compose de courbes. Au contraire d’un guillochage « classique » fait de droites et de cercles, celles-ci retranscrivent les mouvements naturels de l’eau.

Le fond saphir dévoile le calibre 591A automatique, aux ponts décorés d’un motif en double « Côtes de Genève » guilloché, rappelant le pont d’un navire. Sur le pourtour de la boîte se lit l’inscription gravée « Horloger de la Marine ». Cette mention évoque le titre d’Horloger de la Marine Royale française obtenu par Abraham-Louis Breguet en 1815.

Modèles avec cette invention

X
+
-
X
+
-