This where the flash should stand...

TOKYO : « BREGUET AU PALACE »

15/11/2012

Breguet a récemment été l’hôte de l’exposition « Breguet au Palace – Trois Reines admiraient Breguet », qui s’est tenue à la Cité du Temps du quartier de Ginza à Tokyo. Spécialement revisitée pour l’occasion, cette exposition a non seulement célébré les 200 ans de la livraison de la première montre-bracelet, commandée par Caroline Murat, Reine de Naples, mais également les 10 ans du lancement de la collection Breguet « Reine de Naples ».

Afin de promouvoir sa collection féminine au Japon, Breguet a dédié son exhibition à trois femmes exceptionnelles, qui ont laissé leur emprunte dans l’histoire de la marque : Marie-Antoinette, Reine de France, l’Impératrice Joséphine, et Caroline Murat, Reine de Naples. Breguet leur a rendu un hommage vibrant en transformant la Cité du Temps en un véritable palace.

Une réception marquant l’ouverture de l’exposition s’est tenue le 8 novembre, accueillant quelques 200 membres de la presse. Une seconde soirée a été organisée le 9 novembre, rassemblant cette fois une centaine d’invités VIP. Les 10 et 11 novembre, l’exposition a finalement été ouverte au public, pour le plus grand plaisir des aficionados de la marque. 

Les visiteurs de « Breguet au Palace – Trois Reines admiraient Breguet » ont eu le plaisir de découvrir les pièces de Haute Joaillerie créées en hommage à Marie-Antoinette, la montre à tact de l’Impératrice Joséphine, acquise en 1800 et aujourd’hui propriété de Breguet, ainsi que les nombreux gardes-temps qui composent la collection « Reine de Naples ». Un artisan graveur de camée a par ailleurs fait le déplacement à Tokyo ; il a présenté l’un des métiers d’art ancestraux les plus remarquables de Breguet, et a dévoilé en exclusivité la montre en camée « Fleur de Cerisier », de la collection « Reine de Naples ».  Le décor de cette pièce unique, symbole incontestable au Japon, a fait l’unanimité auprès d’un public déjà conquis.