This where the flash should stand...

BREGUET FAIT L’ACQUISITION D’UNE MONTRE TURQUE EXCEPTIONNELLE LORS D’UNE VENTE AUX ENCHERES A PEKIN.

19/12/2011

Le musée Breguet fait l’acquisition pour 650 000 CHF d’une montre très prestigieuse réalisée pour un dignitaire de l’Empire Ottoman en 1808. Il s’agit d’une enchère record pour une Breguet de style turc, et également  d’un record pour une montre de poche vendue aux enchères dans le tout jeune marché de Chine intérieure.

Cette pièce historique a été commandée en 1807 par Son Excellence Esseid Ali Effendi, ancien ambassadeur de la Sublime Porte à Paris et ami personnel d’Abraham-Louis Breguet. Breguet, grâce à Ali Effendi eut très tôt conscience de l’importance du marché turc, d’autant plus que dans la France de Napoléon, la Turquie restait la seule grande puissance encore alliée à la France… Rappelons que le cadeau de Napoléon pour l’avènement du sultan Mahmud II en 1813 fut une Pendule Sympathique Breguet couverte de pierres précieuses, l’objet le plus cher jamais réalisé par A.-L. Breguet,  et aujourd’hui encore conservé au palais de Topkapi à Istanbul.

La montre Breguet N° 2090 à grandes complications est une montre à répétition des quarts et grande et petite sonnerie indépendante qui possède une boite et une double boite émaillées dans le plus pur style turc, ainsi qu’un cadran à chiffres arabes anciens, le tout dans un état de conservation exceptionnel. Cette pièce était le clou de la vente organisée à Pékin par Poly Auction et suscita des enchères passionnées. Elle va maintenant rejoindre les trésors du Musée Breguet et sera exposée dans quelques semaines à Paris dans le Musée Breguet, situé au-dessus de l’emblématique boutique de la Place Vendôme.