This where the flash should stand...

Concours de musique de Genève 2010

18/11/2010

Le Concours de Genève est un événement qui permet à de jeunes artistes du monde entier de révéler leurs talents musicaux. Lors de cette 64e édition, les deux disciplines présentées ont été le Hautbois et le Piano.

L’action de Montres Breguet au sein du Concours est accompagnée d’un prix spécial, le prix Coup de Cœur Breguet qui offre à un finaliste l’enregistrement d’un CD avec orchestre. Ce prix, délivré par un jury sélectionné par Montres Breguet SA, est une précieuse contribution à la carrière du lauréat et constitue un tremplin supplémentaire vers une carrière internationale de soliste. Il a été remis cette année à Hyo Joo Lee pour sa magnifique interprétation de deux airs de Sergei Rachmaninoff et un Concerto N° 2 en do mineur, op. 18.

Née à Dae-gu en Corée du Sud, Hyo Joo a étudié le piano auprès de Mi Kyung Kim et de Jin Woo Chung à l'Ecole des Arts Ye Won de Séoul. En 2002 elle poursuit sa formation au Conservatoire National Supérieur de Paris auprès de Theodor Paraskivesco, Jacques Rouvier et Itamar Golan pour la musique de chambre. Elle est ensuite l'élève de Françoise Thinat à l'Ecole Normale de Musique de Paris, puis de Matti Raekallio à la Haute Ecole de Musique de Hannover.

A 13 ans, elle remporte le Premier Prix au Concours International de Cincinnati, puis l'année suivante celui du Concours Chopin pour les Jeunes à Moscou. En 2003, elle est médaille d'or du Concours Piano Campus à Pontoise et en 2007 elle remporte le Deuxième Prix au Concours International d'Epinal.
Elle a participé en 2003 à la Nuit du piano du Festival Estival d'Annecy et en 2004 au Festival d'Auvers-sur-Oise. Elle donne des récitals en Italie, en Tchéquie, en Pologne, en Autriche, en France et au Japon. En Corée, elle joue avec les meilleurs orchestres de son pays. Hyo Joo Lee remporte cette année le prix Coup de Cœur Breguet.

Lorsqu’un premier prix est décerné, Montres Breguet SA remet également au lauréat ou lauréate, une montre Breguet. Cette année le premier prix a été remporté par Mlle Mami Hagiwara, originaire de Hiroshima pour son interprétation du Concerto en Sol Majeur.