This where the flash should stand...

Foire de Bâle 2004

15/04/2004

L’ÂME DU TEMPSDemeurer la référence incontournable du monde de la Haute Horlogerie, incarner le savoir-faire, garder la reconnaissance du public et des professionnels, tels sont les défis relevés chaque année par Breguet. Une fois de plus, la Maison réussit le pari de l’excellence et de l’innovation en concluant une année 2003 triomphante et en présentant au Salon International de l’Horlogerie et de la Bijouterie de Bâle 2004 des créations spectaculaires, nées de la symbiose de l’esthétique et de la technologie.Montres Breguet SA a vécu une année 2003 exceptionnelle, illustrée par une augmentation de son chiffre d’affaire sans commune mesure avec celle annoncée pour le reste de l’industrie horlogère haut de gamme, et une progression nette des ventes grâce à l’extension du réseau au sein du Swatch Group. Par ailleurs, Nicolas G. Hayek, Président et Délégué du Conseil d\'Administration du Swatch Group et Président Directeur Général de Montres Breguet, a mis un point d’honneur à doter la Manufacture Breguet, d’ailleurs agrandie d’une nouvelle halle, des meilleurs artisans et de moyens technologiques avant-gardistes pour garantir la naissance de garde-temps en adéquation avec l’âme de la Maison et les attentes d’une clientèle exigeante. Sise dans la Vallée de Joux, elle fait preuve d’un savoir-faire étendu et rare qui lui permet de couvrir toutes les étapes nécessaires à la production de ses mouvements. Les montres Breguet se trouvent aujourd’hui à cette confluence où les méthodes artisanales et les outils technologiques travaillent de concert pour exprimer avec grâce la course du temps.Le succès de Breguet se manifeste également par l’attention exemplaire portée à la qualité des mécanismes, des finitions et du contrôle des pièces. La qualité demeure en effet le fer de lance de la Maison et la garantie de sa prééminence dans les hautes sphères de la création horlogère. La maîtrise des Grandes Complications, la réalisation de nouveaux mouvements mais également le patrimoine historique inégalé sont un gage d’excellence qui séduit une audience de plus en plus large, véritable plébiscite en 2003 : le Réveil du Tsar a obtenu le Prix du public du Grand Prix d’Horlogerie de Genève ; la CLASSIQUE à seconde rétrograde et réserve de marche a été récompensée par le Prix du public Montres Passion et Uhrenwelt.Dans un esprit moderne mais intemporel, sans cesse novateur mais perpétuant les valeurs intrinsèques qui ont fait sa pérennité, Breguet incarne la culture et l’art européens. Sous l’impulsion de Nicolas G. Hayek, les garde-temps Breguet, reconnus comme des objets d’art à part entière, se muent en objets culturels : première exposition d’une série prévue dans les plus prestigieux musées du monde, celle organisée à l’Ermitage de Saint-Pétersbourg du 10 juin au 26 septembre 2004 accueillera 120 montres anciennes provenant du Musée Breguet et de collections privées. L’occasion de commémorer les liens séculaires qui unissent Breguet à la Russie des Tsars et de rendre hommage à la vision créatrice de la Maison.Élégance et audace signent les nouveautés 2004 :Les nouveautés présentées cette année à Bâle démontrent que les années n’ont nullement émoussé le génie et la sagacité des maîtres horlogers de la Manufacture. En effet, toutes les lignes, CLASSIQUE, MARINE, HÉRITAGE, REINE DE NAPLES et TYPE XX, s’enrichissent de modèles inédits tant au niveau esthétique que technique. Certains osent l’originalité, voire la provocation, d’autres rivalisent de sobriété et d’élégance en apportant la preuve qu’il est possible de marier tradition et innovation. Mais tous expriment avec justesse la nature complexe du temps, infinie, capricieuse, impartiale, démesurée… Un voyage qui enchantera néophytes, amateurs et passionnés, avec la même émotion....