This where the flash should stand...

BREGUET ET LA RUSSIE, L'HISTOIRE CONTINUE

12/11/2013

Depuis plus de deux siècles, une histoire passionnelle lie Breguet à la Russie. L’horloger de renom a eu le privilège de créer des garde-temps pour les élites diplomatiques, scientifiques, militaires et financières du pays, parmi lesquelles le tsar Alexandre Ier. A partir de 1801 – année d’obtention du brevet pour l’invention du tourbillon –, le général Yermoloff, le prince Gagarine, les barons Podmansky et Moltschanoff, deviennent également clients habitués du maître-horloger et convoitent sa célèbre invention.

Aujourd’hui, Breguet met un point d’honneur à maintenir cette relation privilégiée avec le pays des tsars. Récemment, la Maison a invité ses clients VIP au théâtre Drama d’Ekaterinbourg – un des plus anciens de la ville – pour une représentation du spectacle « Figaro. Les événements d’un jour ». La performance scénique de la troupe a été suivie d’un dîner gastronomique et d’une présentation des différentes collections Breguet.

Plus de 200 ans après sa création, le tourbillon demeure l’une des plus fascinantes complications horlogères. Il se retrouve notamment dans un garde-temps signé Breguet à l’allure résolument contemporaine : la Classique Grande Complication 3358, disponible en deux versions – cadran en or guilloché avec émail translucide rouge ou bleu.